Catégories
Non classé

Comment éviter les fuites d’eau et leurs impacts ?

Si les fuites d’eau potable sont un véritable gaspillage pour l’environnement, elles représentent également une menace pour le porte-monnaie des particuliers, entreprises et collectivités. Les travaux occasionnés par des dégâts liés à des fuites peuvent avoir des conséquences économiques catastrophiques.

Fuites d’eau, origine et conséquences économiques

Les causes de fuite d’eau sont nombreuses. En général, elles se produisent au niveau des zones les plus fragiles des canalisations comme les joints ou encore les soudures et raccords qui permettent de lier les différentes sections d’un réseau. Les flexibles sont aussi à l’origine de nombreux dégâts des eaux, tout comme des défauts de mise en œuvre.

Un dégât des eaux peut occasionner des dégâts colossaux qui s’étendent parfois aux logement environnants. Le coût des travaux nécessaires est parfois très élevé.

Malheureusement, lorsque l’écoulement a lieu dans les cloisons ou en sous-sol, la fuite peut être décelée tardivement, ce qui lui laisse le temps de causer des dégâts parfois irréversibles sur les infrastructures.

L’usure naturelle des matériaux est souvent à l’origine des fuites, particulièrement au niveau des joints. Une canalisation bouchée peut également créer une fuite dans un bâtiment car la pression exercée risque de faire céder les éléments les plus fragiles. Enfin, lorsque les canalisations sont installées dans des zones aux conditions rudes, elles se détériorent plus rapidement. À ce titre, les combles, les pièces mal isolées ou encore des canalisations extérieures, sont principalement concernées par le risque de détériorations. Soumises au gel, ces canalisations peuvent se dilater et se fragiliser jusqu’à la fuite.

Évolution de la part des dégâts des eaux dans les sinistres déclarés aux assurances entre 2008 et 2020. Source : Statista

Pour donner quelques chiffres concrets, en France :

  • Un million de dégâts des eaux sont constatés chaque année
  • Plus de 40% des sinistres déclarés aux assurances sont liés à un dégât des eaux
  • Près de 60% des établissements contrôlés présentent des anomalies en lien avec leur réseau d’eau.

Il devient nécessaire d’agir pour une meilleure prévention.

Les répercussions économiques des fuites d’eau peuvent être très lourdes pour les particuliers, les bâtiments publics et les entreprises. Les dégâts causés par les fuites peuvent occasionner l’inhabitabilité des bâtiments ou des logements et entraîner des travaux pouvant coûter jusqu’à plusieurs milliers d’euros.

Enfin, les fuites non détectées peuvent mener à une facture d’eau colossale pour des foyers, entreprises ou collectivités.

Éviter les fuites d’eau

Limiter les fuites d’eau est une nécessité pour éviter de lourdes conséquences économiques et le gaspillage d’une ressource précieuse.

De nombreuses méthodes permettent de réduire les risques. Il est notamment recommandé d’éviter les produits corrosifs pouvant endommager les canalisations. La surveillance des consommations grâce à la télérelève ou la radio-relève est également une solution pour détecter les fuites des canalisations enterrées car ces dernières ne se révèlent qu’à réception de votre facture d’eau, qui peut être éditée une à deux fois par an.

La surveillance du réseau peut aussi permettre de mesurer le débit, de détecter une pression anormale, ou encore l’utilisation abusive de produits de traitement comme le chlore. Autant de facteurs pouvant fragiliser les conduites et entraîner leur vieillissement précoce

Des outils de surveillance et de pilotage à distance existent aussi pour garder un œil en permanence sur les conduites et les consommations d’eau potable. Ceux-ci permettent de détecter rapidement une anomalie et d’agir pour réguler ou couper l’eau immédiatement. Ces solutions sont particulièrement utiles dans le cadre de la gestion de sites isolés ou de réseaux très vastes nécessitant des délais d’intervention parfois longs.

WAYVE propose une solution clé-en-main et autonome pour contrôler la consommation d’eau et détecter les fuites. Nous intervenons auprès des entreprises et des collectivités pour équiper les locaux isolés, les bâtiments et établissements publics (écoles, stades, parcs, cimetières, sanitaires), ou encore les usines. Nos box connectées vous permettent de consulter votre consommation, programmer des plages d’ouverture et de fermeture de l’eau mais également d’être alerté en cas de consommation anormale ou de suspicion de fuite, et de couper l’eau à distance.

Les solutions WAYVE se composent d’une box à raccorder sur le réseau, d’une application mobile et d’une plateforme de supervision en ligne pour être informé de chaque événement lié à la distribution d’eau dans vos locaux. Si vous souhaitez en savoir plus sur les bénéfices de nos box et nos outils, n’hésitez pas à nous contacter.

Catégories
Non classé

Qu’est-ce que la radiorelève et la télérelève des compteurs d’eau ?

Comme pour l’électricité ou le gaz, la relève des consommations d’eau évolue depuis plusieurs années. La radiorelève et la télérelève permettent un suivi régulier et plus précis des consommations, et plus de confort pour l’usager comme le fournisseur. Focus sur ces nouveaux dispositifs.

Les bénéfices de l’installation de systèmes de télérelève ou de radiorelève sont démontrés. Ils permettent aux agents de services des eaux d’assurer une relève précise des index de compteur, sans que la présence de l’abonné soit nécessaire pour accéder au système de comptage. En minimisant les déplacements sur le terrain, ces équipements font aussi gagner un temps non négligeable aux équipes d’exploitation.

Radiorelève des compteurs d’eau, fonctionnement et avantages

La radiorelève ou relève itinérante est un système de comptage des consommations depuis l’extérieur d’une habitation. Réalisée à pied ou en voiture, elle ne nécessite pas d’intervention physique au domicile de l’usager. Le système de radiorelève fonctionne grâce à une technologie radio courte portée. Elle consiste à récupérer les données de consommation sur un terminal mobile pour ensuite les transmettre au système d’information et permettre la facturation sur la base des mètres cubes réellement consommés.

Ainsi, les données de consommation d’eau sont recueillies précisément et ce, même en l’absence de l’usager. Cependant, la radiorelève est généralement opérée une à deux fois par an, ce qui ne permet pas de disposer d’assez d’informations pour identifier rapidement une anomalie comme une fuite sur le réseau.

Quelle différence avec les compteurs d’eau télérelevés ?

La télérelève de compteurs d’eau consiste à mettre en place un système automatique afin de relever à de longues distances un compteur d’eau sans avoir à en consulter le cadran d’affichage. La télérelève est par ailleurs largement répandue pour la relève des consommations de gaz ou d’électricité (le compteur Linky par exemple). La télérelève peut être effectuée par l’intermédiaire de compteurs nativement communicants.

Si le compteur Linky est bien connu du grand public en France, il existe des systèmes similaires souvent méconnus pour mesurer et transmettre les consommations d’eau

Le système de télérelève est abrité par un cyble installé directement sur le compteur d’eau. Lorsque celui-ci est fonctionnel, les données de consommation sont transmises automatiquement au fournisseur. L’appareil est programmé pour transmettre les données de façon régulière. En pratique, ce dispositif s’appuie sur un réseau sans fil pour acheminer les données. Un serveur connecté à distance permet ainsi de réceptionner et de classifier les données pour en faciliter l’exploitation.

À l’instar de la radiorelève, la télérelève présente de nombreux avantages. Grâce à ce dispositif, il n’est plus nécessaire d’être présent à domicile pour le relevé des compteurs. La relève se fait à distance et surtout en autonomie. Au-delà du gain de temps, ce fonctionnement limite les déplacements des techniciens, ce qui renforce leur sécurité au quotidien.

De plus, la facturation est établie sur l’utilisation réelle de la ressource et non plus sur une estimation. Pour l’usager, il est également possible de suivre avec précision sa consommation grâce à des interfaces de plus en plus fréquemment mises à disposition des usagers pour maîtriser leur budget et éviter les mauvaises surprises.

Enfin, la télérelève d’eau permet une détection rapide des fuites. L’usager est alors alerté pour éviter une facturation excessive et un dégât des eaux.

Des outils complémentaires pour surveiller les consommations d’eau

En complément des dispositifs de radio ou de télérelève, d’autres outils favorisent la maîtrise des consommations d’eau des entreprises, bâtiments publics et maisons individuelles.

Les vannes connectées par exemple, permettent de réguler, programmer voire couper l’arrivée d’eau à distance. Vous pouvez donc piloter le réseau d’eau d’un bâtiment lorsqu’une fuite est détectée ou simplement lorsque les locaux ne sont pas exploités. Ce type de vanne est également utile pour lutter contre d’éventuels vols d’eau sur des robinets extérieurs.

Comme pour la télérelève, des outils personnalisés comme les box connectées WAYVE sont la solution idéale pour contrôler avec précision sa consommation d’eau et détecter une fuite en 24 à 48h. Cette box, installée directement près du compteur, permet de consulter l’état du réseau, l’utilisation des ressources, et de programmer des plages d’ouverture de l’eau, des purges automatiques, des alertes en cas de consommation anormale. Vous suivez ainsi toutes ces informations via une plateforme de supervision web ou une application mobile pour être alerté à tout moment des événements en cours sur votre réseau. 

Les vannes connectées Wayve transmettent les données de consommation d’eau sur une plateforme web. Elle permettent aussi de paramétrer des alertes et des actions automatiques pour un usage raisonné de l’eau

Nos solutions, simples d’installation et pratiques, sont votre partenaire privilégié pour réaliser des économies et préserver la ressource en eau. Elles présentent un grand intérêt pour certains bâtiments publics comme les gymnases, les établissements scolaires ou les cimetières mais également pour les lieux isolés, facilitant la gestion à distance, la maîtrise des consommations et la préservation de la ressource.

N’hésitez pas à télécharger la documentation de nos boxes pour en apprendre plus, ou à nous contacter pour une demande de devis.

Catégories
Non classé

Mieux maîtriser les consommations d’eau dans les établissements scolaires

Avec leurs fortes fréquentations, les établissements scolaires sont parmi les bâtiments publics dont les consommations d’eau sont les plus élevées. Véritables enjeux économiques et écologiques, des outils existent pour participer à maîtriser la ressource de ces lieux incontournables.

Les box connectées WAYVE peuvent aider les établissements scolaires à mieux contrôler l’utilisation de l’eau, programmer des plages d’ouverture et de fermeture des vannes mais également à identifier des fuites en seulement quelques heures.

La consommation d’eau dans les établissements scolaires : un poste de dépenses significatif

En France, on estime que la consommation d’eau au sein d’un établissement scolaire est de 3 à 4m3 par élève et par an. Ce chiffre peut même grimper à 6 m3 par élève et par an pour les établissements techniques ou certains laboratoires universitaires. En général, cette moyenne augmente également avec l’âge des étudiants.

Ainsi, avec leur forte fréquentation, l’utilisation d’eau dans les établissements scolaires représente un enjeu important, tant sur le plan des finances que du développement durable. Avec un prix moyen autour des 4€ du mètre cube, un établissement scolaire de 1000 élèves peut voir sa facture d’eau grimper au-delà de 16 000 € par an. Dans ce contexte, il est crucial pour les écoles de maîtriser avec finesse leur utilisation de la ressource en eau.

Au-delà de l’aspect financier, les économies d’eau sont aujourd’hui une nécessité écologique, notamment pour un établissement public, garant d’une certaine exemplarité. Ces bâtiments disposent souvent d’un réseau très étendu, la lutte contre les fuites peut s’avérer complexe.

Certaines méthodes ou aménagements peuvent toutefois les aider à avoir davantage de visibilité, voire à piloter leurs consommations. C’est notamment le cas des solutions connectées mises en place par WAYVE.

Comment surveiller et économiser l’eau dans les écoles, collèges, lycées et universités ?

La surveillance minutieuse des réseaux d’eau est la clé majeure pour une optimisation des ressources. En effet, en réalisant un diagnostic régulier, des postes importants de consommation voire des anomalies peuvent être identifiés. Des problématiques et des solutions peuvent alors émerger de l’analyse de ces données :

  • Des équipements pour économiser l’eau dans les zones de surconsommation du réseau
  • Des réparations en cas de casses ou de dysfonctionnements

Ainsi, les dégâts et les surcoûts associés peuvent être évités, ou au moins significativement limités.

Les robinets poussoirs constituent une solution simple pour éviter que les robinets ne restent ouverts trop longtemps

Certains aménagements sont d’ores et déjà largement déployés pour limiter les dépenses en eau dans ces lieux à forte affluence. Les robinets à bouton poussoir ou encore les mousseurs aident à réaliser des économies non négligeables à l’échelle d’une année scolaire.

La sensibilisation des élèves peut également s’avérer efficace. Les établissements scolaires contribuent à leur mission d’éducation, notamment en ce qui concerne la préservation de nos ressources essentielles.

Pour des bâtiments dont la surface est parfois très étendue, la sectorisation du réseau permet aussi une meilleure maîtrise de la ressource. En effet, la surveillance du réseau par bâtiment, voire par point d’eau (sanitaire, internat…) grâce un système de comptage est un atout de poids pour limiter les fuites et contrôler l’usage de l’eau.

Enfin, la télérelève peut faciliter l’analyse des consommations d’eau d’un établissement scolaire. Ce système permet de suivre avec précision la quantité d’eau utilisée.

Certaines solutions clé-en-main proposent des services encore plus complets que la télérelève pour une meilleure maîtrise de l’utilisation de l’eau. Installée directement près du compteur, la box connectée WAYVE permet de consulter toutes les informations relatives au réseau en temps réel et de programmer des plages d’ouverture et de fermeture de l’eau (pendant les vacances scolaires par exemple). Grâce à une plateforme en ligne, le technicien peut être informé de l’ensemble des événements du réseau et ainsi détecter rapidement d’éventuelles fuites ou surconsommations pour y remédier. Il est même possible de procéder à une sectorisation en multipliant les box sur chaque bâtiment. Ainsi, la surveillance du réseau est plus fine et plus efficace.

Si vous souhaitez davantage d’informations sur les bénéfices de nos boxes, contactez l’équipe Wayve dès maintenant !

Catégories
Non classé

20% de l’eau en France est perdue dans les fuites

Fuite sur une conduite d'eau potable

Canicules, sécheresses, restriction de la consommation d’eau… Plus que jamais, l’eau est devenue une ressource précieuse qu’il convient de préserver. Pourtant, avec un réseau national vieillissant sujet à de nombreuses fuites, nous gaspillons de grandes quantités d’eau potable.

À la faveur d’une étude menée par le ministère de la Transition Écologique et Solidaire, il est estimé que les réseaux de distribution français d’eau présentent des pertes de plus de 20% en moyenne. Les fuites, principales responsables de ces pertes importantes, sont l’affaire de tous : consommateurs, collectivités et services d’eau.

Comment l’eau est-elle perdue ?

Chaque année, près de 700 millions de mètres cubes d’eau potable sont perdus en parcourant les quelque 850 000 kilomètres de canalisations qui sillonnent le territoire français. Soit l’équivalent de plus de 270 000 piscines olympiques.

Les fuites, de plus en plus fréquentes sur le réseau français, sont le responsable n°1 de ces pertes colossales en eau potable. Elles s’expliquent par l’ancienneté des réseaux. Les canalisations ont en moyenne 50 ans, et le rythme de leur renouvellement est actuellement insuffisant pour faire face à leur vieillissement.

Les fuites sont favorisées par différents facteurs, notamment une pression mal maîtrisée qui use les équipements hydrauliques sur les conduites, surtout à proximité des points sensibles comme les branchements abonnés. Le choix des matériaux qui composent le réseau est des plus importants pour limiter les risques de fuites. Les solutions les plus économiques sont souvent moins durables et résistantes à la corrosion. Le bronze ou le laiton, des matériaux historiques utilisés en plomberie sont aujourd’hui plus onéreux mais présentent l’avantage d’être particulièrement robustes.

Goutte à goutte sur un robinet qui fuit
Une fuite en goutte à goutte représente une perte de 4 à 5 litres d’eau par heure, soit 180€/an

Quelques chiffres à propos des fuites d’eau :

  • Une fuite sur un robinet en goutte à goutte représente en moyenne une perte de 4 à 5 litres d’eau par heure, soit 35 à 40 m3 par an, soit la somme de 180 € par an en moyenne.
  • Un mince filet d’eau filet d’eau peut représenter des pertes de 15 à 19 litres par heure, soit une consommation annuelle de 140 à 160 m3 et donc un supplément de 700 € sur la facture en moyenne.
  • Pour une fuite sur une chasse d’eau, ce sont entre 25 et 40 litres d’eau perdus chaque heure, soit 220 à 350 m3 par an et donc 1200 € par an en moyenne sur votre facture.

Des chiffres qui font réfléchir…

L’utilisation de technologies « smart » améliore efficacement la connaissance des réseaux et leur gestion en temps réel. La détection des fuites est plus simple, plus réactive aussi, ce qui rend l’intervention et donc la réparation plus rapide. 

La solution WAYVE se compose d’une box à raccorder simplement sur le réseau d’eau, d’une plateforme de supervision web et d’une application mobile pour être alerté de chaque événement lié à la distribution d’eau au sein de votre logement, de votre entreprise ou de vos locaux publics. En cas de fuite, vous êtes prévenu dans la journée pour réagir au plus vite et limiter les pertes en eau.

Wayve est un équipement connecté pour suivre sa consommation d'eau et limiter le gaspillage
Les solutions WAYVE alertent en cas de suspicion de fuite pour couper l’eau au plus vite, limiter les frais et le gaspillage associés

L’eau, une ressource qui se raréfie

Selon une étude menée par l’ONU, environ 5,7 milliards de personnes pourraient manquer d’eau à l’horizon 2050. Cette ressource se raréfie, pourtant la demande en consommation d’eau va encore fortement augmenter dans les années à venir. L’ONU estime que les besoins hydriques vont augmenter de 50% d’ici 2030, notamment pour répondre aux besoins de l’industrie, de l’énergie et de l’accroissement de la population…

Le dérèglement climatique est également l’une des causes principales de l’appauvrissement de nos ressources en eau potable puisque le réchauffement climatique lié aux émissions de CO2 perturbe l’écoulement naturel des eaux et les écosystèmes aquatiques et terrestres. De plus, cette perturbation écologique n’impacte pas uniquement les zones les plus arides. Comme nous pouvons nous en rendre compte cet été, certaines régions du monde comme la France subissent de plein fouet des périodes de sécheresse intense qui obligent les autorités à prendre des mesures drastiques localement.

Catégories
Non classé

L’enjeu de l’eau pour les collectivités et les bâtiments publics

Ville avec de hautes tours bordée d'une rivière

L’optimisation de la consommation d’eau au sein des bâtiments publics est un enjeu majeur des collectivités. Elle présente un intérêt économique, écologique et social. Autrement dit, elle profite à tous !

L’eau est une ressource précieuse et comme elle n’est pas inépuisable, il est indispensable de ne pas la gaspiller. Seulement 2,5 % de l’eau présente à la surface de la terre est de l’eau douce et les 2⁄3 de celle-ci sont stockés dans les glaciers et les pôles. En somme, moins de 1% de l’eau douce mondiale est disponible pour l’homme, les plantes et les animaux…

Les enjeux de l’économie de la ressource en eau au sein des bâtiments publics

Entre les bâtiments administratifs, les infrastructures ouvertes au grand public, les équipements communaux et les consommations quotidiennes des différents agents territoriaux, les services publics utilisent une grande quantité d’eau. De plus, des anomalies ou des soucis au sein des réseaux d’eau peuvent engendrer des augmentations évitables des débits en eau. Au sein de chaque collectivité, il existe de nombreuses opportunités pour réaliser des économies d’eau.

La mise en place d’une démarche de maîtrise de la ressource en eau présente plusieurs intérêts pour les collectivités territoriales :

  • Intérêt économique : elle permet de faire des économies, parfois conséquentes, et d’éviter les factures excessives
  • Intérêt écologique : elle aide à limiter le gaspillage et plus largement à contribuer à la préservation de la ressource en eau et donc de l’environnement
  • Intérêt social : en réalisant des économies d’eau, la collectivité se montre exemplaire. Elle a ainsi un rôle incitatif auprès de la population pour utiliser l’eau de manière plus durable.
Des robinets laissent couler un filet d'eau
Les fuites, mais aussi les robinets laissés ouverts dans les bâtiments publics, peuvent représenter des postes de dépenses significatifs pour les collectivités.

Des solutions efficaces pour économiser l’eau dans les bâtiments publics

La première étape pour une collectivité consiste à collecter des données et réaliser un diagnostic des différents bâtiments en vue d’optimiser les consommations. Cette étape permet de mettre en évidence des équipements vétustes ou défectueux.

Puis, un certain nombre d’actions correctives peuvent être mises en place sur les installations des bâtiments publics : 

  • Entretien des équipements et des aménagements :
    Réaliser un entretien régulier des installations permet de repérer au plus vite les fuites et dysfonctionnements afin de limiter les surconsommations. Il peut également s’agir de remplacer simplement les joints, sceller les robinets, ou encore régler une temporisation…
  • Installation de dispositifs économes : Des mousseurs ou aérateurs sur les robinets ou encore des éco-plaquettes pour réservoir de WC permettent de réduire les débits des sanitaires existants. Pour les lavabos publics, la mise en place de robinets temporisés évite que ceux-ci restent ouverts sans raison.
  • Réduction de la pression :
    Une pression trop forte (supérieure à 3 ou 4 bars) entraîne une utilisation excessive d’eau. Elle augmente également le risque de fuites.
  • Renouvellement des équipements lorsqu’ils sont défectueux et sujets aux fuites d’eau.
  • Substitution des systèmes à eau perdue comme certains climatiseurs par des systèmes en circuit fermé.

Ajouté à ces actions concrètes sur les différentes installations du réseau, la sensibilisation du personnel comme des usagers est incontournable pour préserver la ressource en eau.

Enfin, il est essentiel de mettre en place un suivi régulier des compteurs pour obtenir une analyse fine de l’utilisation d’eau de chaque bâtiment public et identifier plus facilement les fuites responsables d’une consommation excessive. Dans ce cadre, WAYVE peut vous aider !

Eco-mousseur installé sur un robinet
Les éco-mousseurs sont de petits éléments très faciles à installer et qui permettent de réaliser des économies d’eau

WAYVE accompagne les collectivités dans leur démarche d’économie d’eau

WAYVE est le partenaire privilégié des collectivités pour vous permettre de contrôler avec efficacité vos réseaux d’eau et détecter les fuites. Nous vous proposons une solution clé-en-main et autonome pour équiper les établissements publics. Avec l’installation d’une box connectée WAYVE sur le réseau, consultez la consommation d’eau par point d’eau, programmez des plages d’ouverture de l’eau et soyez alerté en cas de débit excessif.

La solution WAYVE se compose d’une box à raccorder traditionnellement sur le réseau d’eau, d’une plateforme de supervision web et d’une application mobile pour être alerté de chaque événement lié à la distribution d’eau dans vos locaux publics.

Vous pouvez ainsi :

  • Gagner du temps sur la prise en charge des événements en pilotant la box à distance
  • Limiter les déplacements sur le terrain grâce à l’analyse depuis un terminal connecté
  • Éviter des dégâts considérables grâce à cette réactivité

Si vous souhaitez en savoir davantage, découvrir toute notre offre ou demander un devis, contactez-nous dès maintenant.

Catégories
Non classé

Collectivités et entreprises : comment préserver l’eau ?

Collectivités et entreprises : comment préserver l’eau ?

La préservation de la ressource en eau est un enjeu majeur du XXIe siècle, à l’échelle mondiale, nationale et locale. WAYVE propose des solutions connectées pour permettre aux entreprises et collectivités territoriales de maîtriser avec efficacité leur consommation d’eau.

En 30 ans, la consommation d’eau par jour et par personne a triplé. En moyenne 20% de l’eau potable se perd dans les fuites du réseau… Alors que dans le même temps de nombreux départements sont sujets à des restrictions d’eau chaque été, la préservation de cette ressource est l’un des grands enjeux de notre société.

Préservation de la ressource en eau, un enjeu pour tous

A l’échelle planétaire, un déficit estimé de 40 % des ressources en eau douce d’ici à 2030, associé à l’expansion de la population conduit le monde à une crise de l’eau. C’est pourquoi, l’Assemblée générale de l’ONU a lancé l’initiative « Décennie de l’eau » pour mobiliser l’action qui aidera à transformer notre façon de gérer l’eau. En France, la préservation de la ressource en eau est prise très au sérieux depuis de nombreuses années. Quatre lois, adoptées depuis les années 60 jusqu’à aujourd’hui, encadrent la gestion de l’eau.

En France, la préservation de la ressource en eau est prise très au sérieux depuis de nombreuses années. Quatre lois, adoptées depuis les années 60 jusqu’à aujourd’hui, encadrent la gestion de l’eau.

  • La loi de 1964 pose le principe d’une gestion de l’eau par grands bassins rattachés aux principaux fleuves français.
  • La loi de 1992 prévoit un schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (SDAGE) élaboré pour chacun des bassins français.
  • La loi de 2004 est une transposition de la directive-cadre sur l’eau adoptée par l’Europe en 2000, pour une utilisation durable de l’eau tout en veillant au maintien de sa qualité.
  • La loi de 2006 réorganise quant à elle les principes de tarification de l’eau dans le but de garantir une plus grande transparence au consommateur. Elle tient compte du changement climatique dans l’ensemble des décisions relatives à la gestion de l’eau.

Au-delà de ce socle légal qui encadre la gestion de l’eau sur le territoire, de nombreux arrêtés sont signés chaque année pour lutter contre la sécheresse. Cette dernière est généralement liée à un déficit pluviométrique et/ou à une utilisation trop intensive des ressources locales en eau. Cela entraîne l’épuisement précoce des nappes phréatiques qui représentent 69% des captages d’eau potable.

Il est impératif de limiter le gaspillage de l'eau potable
Le gaspillage de l’eau est largement responsable de l’épuisement de la ressource. Le limiter est impératif

Pour préserver notre ressource en eau, éviter le gaspillage reste la méthode la plus efficace, du point de vue des gestionnaires de réseaux d’eau, des collectivités, des entreprises, comme de chaque citoyen.

Certaines bonnes pratiques permettent ainsi de réaliser des économies d’eau à l’échelle de chaque individu :

  • Privilégier la douche au bain
  • Installer des mousseurs sur les robinets
  • Fermer l’eau lorsqu’on se brosse les dents
  • Opter pour une chasse d’eau à double débit
  • Installer un récupérateur d’eau de pluie (pour l’arrosage du jardin par exemple)…

Et à l’échelle d’entreprise, d’établissements scolaires ou de bâtiments publics par exemple :

  • Installer des robinets poussoirs avec durées d’ouverture courtes
  • Récupérer l’eau de pluie
  • Suivre les consommations d’eau, manuellement ou à l’aide d’outils de télérelève
  • Poser des réservoirs de chasses d’eau économes
  • Sensibiliser les élèves et les employés sur leurs consommations et les enjeux liés à la ressource en eau

Le coût de l’eau pour une entreprise ou une collectivité

L’approvisionnement en eau potable et son assainissement ont un coût : il faut acheminer l’eau, la traiter, la distribuer et garantir sa qualité. Ainsi, on estime qu’en moyenne, le coût de l’eau est de 4,19€ du m3, à raison de 2,11€ par m3 pour l’eau potable et 2,08€ pour l’assainissement. La consommation d’eau potable étant en moyenne de 148 L par habitant et par jour, la facture d’eau moyenne pour 2 personnes s’élève à environ 452,52 € par an, soit 37,71 € par mois. On observe néanmoins une tendance à la baisse de la consommation d’eau des Français depuis une quinzaine d’années, alors que dans le même temps le coût de l’eau augmente.

Il est à noter cependant que le prix de l’eau varie fortement d’une commune à l’autre. Certains paramètres comme la densité de population, la qualité de l’eau ou encore les conditions géologiques et climatiques ont une incidence sur le prix final du m3 d’eau.

Le côut d'une fuite d'eau
Le coût des fuites d’eau peut vite devenir conséquent. Un fuite sur compteur DN 15 peut représenter un coût jusqu’à 4000€ par mois.

La lutte contre le gaspillage de l’eau est donc un enjeu important, tant sur le plan économique, qu’écologique. En effet, on estime qu’une fuite sur un compteur traditionnel DN15, c’est en moyenne 36m3 d’eau gaspillés par jour, soit 1000m3 par mois, ce qui représente un coût mensuel de 4000€…

À l’échelle d’une grande entreprise, d’une collectivité et sur des périodes de paiement plus longues, vous pourriez avoir de mauvaises surprises en cas de fuite. WAYVE a la solution pour vous permettre de réaliser des économies.

Préserver la ressource en eau oui, mais comment ?

WAYVE intervient auprès des entreprises et des collectivités et propose une solution clé-en-main et autonome pour contrôler leurs consommations d’eau et détecter les fuites. Nous équipons les locaux isolés, les bâtiments et établissements publics (écoles, stades, parcs, cimetières, sanitaires), les fontaines, ou encore les usines afin de mieux maîtriser la gestion de l’eau. Grâce à l’installation de nos box connectées sur votre réseau, vous pouvez consulter votre consommation, programmer des plages d’ouverture de l’eau mais aussi être alerté en cas de consommation excessive ou de suspicion de fuite.

Les solutions WAYVE se composent d’une box à raccorder traditionnellement sur le réseau d’eau, d’une plateforme de supervision web et d’une application mobile pour être averti de chaque événement lié à la distribution d’eau dans vos locaux.

Pilotable à distance, notre box SAVE permet de réduire les déplacements sur le terrain et de gagner du temps. Les risques de fuites et dégâts associés, ainsi que les vols d’eau sont limités.

N’hésitez pas à télécharger la documentation de nos boxes pour en apprendre plus, ou à nous contacter pour une demande de devis.